mardi 18 février 2014

So long Blue China !


Plus de glycine bleue, volatilisée.

Ce matin il ne faisait pas chaud à 8h30 lorsque nous avons commencé les travaux, petites laines, bonnet, gants, bottes, écharpe étaient bien nécessaires pour tenir le coup mais nous avions le coeur à l'ouvrage et souhaitions en finir avec ce dragon vert et bleu.

Pince coupante et sécateurs nous ont accompagnés pendant des heures et enfin lorsque toutes les petites pousses de l'an dernier furent enlevées la tronçonneuse n'avait plus qu'à terminer.  Nous sommes allés au plus bas du tronc (en fait presque au ras du sol), désoucher sera pour plus tard car il reste encore tellement à effectuer.





Le plus délicat dans cette opération fut de préserver le rosier "Guirlande d'amour" en fleurs en cette saison !  Nous l'avons momentanément attaché (à ses pieds une glycine) en attendant de lui mettre l'arche prévue.

Pour les déchets, voyez par vous-même :






Quelle clarté retrouvée !  même les chats semblent perdus...... j'admets que le Karcher va devoir récurer murs et sol afin de rendre l'endroit, comment dire ? moins moussu !




Dans l'après-midi, histoire de nous changer les idées nous sommes allés acheter les arches en bois (gauche et droite), le nouveau treillis des murs bas et la peinture pour les montants;  reste à trouver les caches en châtaigner pour habiller le dessus du mur nous séparant du voisin (chacun chez soi..... tralala).

Allez demain ce sera le tour de la glycine rose (enfin si le temps le permet).


Siam

6 commentaires:

  1. Impressionnant ces troncs ! quel boulot en tout cas pour enlever tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il sont impressionnants et lourds aussi, un travail de sots !

      Supprimer
  2. Oh la glycine c'est si beau, pourquoi ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elles étaient belles, elles sentaient bon mais complètement ingérables au fil du temps, trop d'entretien sur l'année, nous avions besoin de quelque chose de plus reposant, après tout le jardin est fait pour cela et non pour en devenir l'esclave.

      Supprimer
  3. Mais quel boulot !! J'ai moi aussi une glycine qui nous protège du soleil en été sur la terrasse où nous déjeunons. Si son parfum est très agréable au printemps, par la suite, ses fleurs fanées qui tombent m'obligent à balayer tous les jours ! De plus si je ne veux pas qu'elle nous envahisse, je dois la tailler tous les 15 jours ! Et alors, elle refleuri et c'est rebelote pour le balai !!

    RépondreSupprimer
  4. D'accord avec toi, il faut savoir - pour ceux et celles qui y succomberaient - qu'une glycine pousse de 4 m chaque année ! au fil du temps les bois deviennent très gros et tellement robustes que ce qui est autour finira par disparaître. Je dirais que chaque mois il lui faut de l'entretien, du moins pour les glycines fortement développées, comme l'étaient les nôtres et probablement la tienne aussi Brigitte. Bon courage !

    RépondreSupprimer