vendredi 11 juin 2021

Je m'intéresse enfin aux légumes !

 

Le jardin regorge de roses et plantes en tout genre, inutile d’en rajouter les vivaces se ressèment d’elles-mêmes et colonisent à tout va, à tel point que je dois supprimer certaines pousses. 

Il reste quelques espaces que j’ai volontairement laissé vides car j’avais une petite idée derrière la tête, ajouter trois plants de "courgettes de Corse" (variété ronde) et avoir le plaisir d’en cuisiner les fleurs (ça me fait envie chaque fois que je regarde les recettes) et farcir ces belles de riz et viande. 


Je viens d’y ajouter un plant de tomate « Noire de Crimée », juste une me direz-vous et bien oui car je teste ce que cela va donner, non que je doute de sa croissance mais j’épie les baveux du coin de l’œil en espérant qu’ils lui ficheront la paix, inutile donc de mettre trop de plants avant d’être certaine de trouver le bon « truc » pour en éloigner les indésirables, je tâtonne, c’est tout nouveau la culture des légumes chez moi et pour l’instant toutes ces nouvelles recrues se portent bien. Mon rêve est d’avoir dans l’assiette mes tomates de toutes les couleurs avec une bonne mozzarella de bufflone, du basilic, du poivre fraîchement moulu et de l’huile d’olive, un régal !


Non loin de chez moi se trouve une petite pépinière sans prétention qui se développe avec plus de choix et variétés au fil des années et un joli nom « Au coin fleuri », j’y ai déniché quelques perles chez eux parmi les plantes si connues et en allant acheter mon plant de tomate je suis tombée sur un rosier aussi grand et large qu’un mouchoir de poche, vendu pour une bouchée de pain (normal vu la grandeur) mais qui deviendra fameux avec le temps, j’ai justement un grand pot qui se libère ayant perdu un acer (et je me demande bien pourquoi d’ailleurs), bref il fera l’affaire, donc après avoir changé la terre voici « Rhapsody in Blue », rosier que j’ai pendant des années hésité à mettre chez moi en fonction de son coloris un peu étrange, l’occasion fait le larron comme dit le proverbe et bien je tente le coup.



Tout à côté de lui « Minerva » qui – pour rester beau – ne doit avoir que quelques heures de soleil.  C’est marrant car les deux rosiers sont dans la même gamme de couleur lorsque la fleur est épanouie, par contre niveau boutons c’est totalement différent.



Ces deux bellâtres accompagnent un autre rosier « Crocus rose » dans les tons blanc/jaune clair, ça va le faire je vous le dis, les coloris vont s’épouser avec bonheur.


Derrière ces pots coure un grillage sur le mur que je trouve bien vide, j’ai commandé une clématite jaune que j’ai d’ailleurs perdue cet hiver au jardin « Bill Mc Kenzie », je suis fana des clématites jaunes et je trouve qu’elle aurait sa place ici, reste à savoir si mon coin fleuri trouvera la grimpante sinon j’attendrai une énigmatique prochaine foire pour la dégoter.


C’est tout pour aujourd’hui, je vais faire les courses pour la fête des pères de ce dimanche (et je souhaite à l'avance bonheur aux papas) car mon quartier est bouclé ce samedi pour une brocante annuelle, l’implantation des rues est ainsi faite et dès que la rue principale est utilisée les autres autour sont interdites de circulation, vous parlez d’une organisation !

 

A pluche !

Siam

mardi 8 juin 2021

Pavoteries

 

J’ai planté pas mal de pavots au jardin et cette année est promesse de superbes floraisons, en voici le démarrage.  

Ce matin, au lever du jour, j’ai pris plaisir à tirer le portrait de ces bellâtres car sans le soleil les tons foncés ressortent mieux.

A pluche !

Siam












lundi 7 juin 2021

Premières floraisons

 

Comme tout un chacun nous avons essuyé une tempête la semaine dernière, orage, pluie, grêle, tout était au programme.  J’avais pris la précaution de tuteurer les iris mais pas les digitales et certaines se sont retrouvées au sol, quelques tiges d'Aquilegia ont aussi fait les frais de cet assaut du ciel.

 


Deux iris, plantés en 2019 me font la joie d’une première floraison, quelle découverte !

Voici le bel « Action Packed » qui me fascine pour ses coloris mystiques

 



et « Boggie Woggie » dont le nom m’amuse.

 




Fruit de mes semis de printemps, la belle capucine commence sa floraison

 


Le rosier « Charles Rennie Mc Intosh » me surprendra toujours pour son coloris, voici la première rose (un peu ébouriffée) d’une longue floraison,

 


« Sabrina », joli grimpant de Meilland à la rose bien turbinée prend enfin de la vigueur, planté en racines nues voilà près de quatre ans le rosier était un peu maigrichon mais néanmoins florifère, les fortes pluies printanières semblent lui avoir fait le plus grand bien, il est plus étoffé à présent, donc plus présentable.

 



Le géranium « Magnificum » semble avoir suivi la même évolution, c’est la première année qu’il est aussi beau, j’adore son coloris profond.




 

Les deux physocarpus sont en fleurs, voici « Amber Jubilee »

 


et « Lady in red », je les aime beaucoup pour leur feuillage si différent.

 


Les astrantes sont belles et bien fournies, je ne connais malheureusement pas leur nom, elles sont au jardin depuis près de huit ans déjà.

 


Le grimpant « Aloha » de Kordès m’offre ses chauds coloris abricot, rose et pêche, chez moi il n’est presque pas remontant, je n’y comprends rien.

 


Cette fois le "Melitis Royal Velvet distinction" explose ses floraisons, merveilleuse plante achetée chez les Delabroye qui résiste bien aux grands froids d’hiver.  Je la coupe au raz du sol chaque automne pour la retrouver plus belle l’année suivante.


La sublime suspension de petites pensées multicolores m’enchante depuis près de deux mois, la floraison tire vers sa fin et n’ayant pas l’habitude de cultiver cette fleur je ne sais s’il faut tailler très court pour la faire repartir ou s’il y a peu d’espoir de la voir renaître, si quelqu’un a des conseils je suis preneuse.



Je prendrai des photos chaque jour du jardin car tant de plantes et roses sont sur le point de s’ouvrir, c’est une période de découvertes et d’émerveillement, comme un enfant dans un magasin de jouets.  Il en est de même chez vous, mais oui bien sûr, quel bonheur de voir s’épanouir toutes ces merveilles.

 

A pluche !

Siam

 

jeudi 3 juin 2021

Les contradictions à la Belge !

 La Belgique est championne pour ses « bouclages » en tout genre, pas de foires aux plantes à Aywiers et maintenant pas à Enghien, quelle galère !  J’en ai franchement ras le bol de ces décisions gouvernementales incompréhensibles sachant que dans le métro on est confiné à l’inverse du bon sens, mais non les foires en plein air c’est tabou, on risquerait même d'y choper la grippe !  cherchez l’erreur.  Vous l’avez compris, Siam vire au rouge.

 

Pour passer l’été au jardin j’ai acheté ces trois livres de poche, j’aime les sujets et espère ne pas être déçue, bon d’accord je n’ai pas encore tout lu de mes achats d’hiver mais j’ai sauté sur l’opportunité…. Je pense commencer par le livre sur les philosophes, c’est d’actualité vu mon humeur de panthère.

 




Quelques plantes du jardin, cela fait toujours plaisir.

 

Melitis Royal Velvet Distinction


Cosmos

Aquilegia Bordeau Barlow


Géranium Clos du Coudray

Géranium Sabbani Blue

Spirée Thor Gold (la seule qui fleurit blanc au jardin)


Viburnum Mary Milton

Ail Netaroscordum Siculum


Knautia Melton pastel


Monsieur Bandit


Profitez au maximum, l’été approche et finalement la fin du printemps ne se défend pas trop mal.

A pluche !

Siam

lundi 31 mai 2021

Premiers iris

 Quelques jours de soleil et voilà que les iris se mettent à fleurir, chacun à son rythme, il faut être patient.  Pour la seconde année avec ces plantes je constate que tous ne fleuriront pas, même topo que l’an dernier avec les téméraires qui reviennent et d’autres qui choisissent de s’épanouir une année sur deux.

 

Je n’avais pas encore pu voir mon chouchou « Summer in Siam », vous l’aurez compris il a été choisi pour son nom.   Il ne me déçoit pas, bien au contraire, je le trouve si beau avec ses deux coloris dont on ne sait lequel met en valeur l’autre !   Pour l’instant je n’ai encore qu’une fleur mais dans une semaine ce sera bien différent, je n’ai pas pu attendre pour vous le présenter profitant d’une météo clémente qui emballe les iris de fort jolie manière. 




Un autre est là pour me surprendre « Bubble Bubble », avec ses tons encre de Chine et violet profond, c’est Monsieur Mystère à n’en pas douter avec ses coloris d’Outre tombe, psychédéliques mais à tomber par terre.

 




J’espère que votre week-end a été beau, le mien le fut en tout cas et je n’étais plus sortie autant pendant trois jours d’affilée depuis la crise sanitaire, ça fait un bien fou les balades au soleil, les clubs de motos sont de retour, ils se sont bien fait remarquer.

 

A pluche !

 

Siam