jeudi 9 août 2018

Un peu de mon univers

Pendant cette forte chaleur de Juillet et d'Août nous avons passé quelques temps dans le living pour y apporter des changements.  Fini le grand fauteuil qui prenait tant d'espace, place à autre chose.

The old one....

Le premier arrivé, un canapé trois places, a été fait sur mesure, revêtement en microfibres (Suédine taupe) qui ne plait pas aux griffes des chats, mon premier critère d'achat ! Quelques jolis coussins, une rampe d'escalier à la couleur vivre, un ton anthracite pour le semainier et l'archelle et voici un autre décor tout en gardant presque le même.



Sur l'archelle des souvenirs de pays lointains, Russie, Thaïlande, Espagne, Egypte....

(comme cette belle Matriochka, souvenir de St-Petersbourg)

Bien en vue, une réalisation d'une artiste de ma commune....

Achetées dans l'Ile de la Cité à Paris, ces deux gargouilles montent la garde le long des escaliers....


Sous une gravure ramenée de Sicile, des paniers et objets divers (j'aime bien tous ces bouchons de vin entassés dans le grand vase dont j'ai chipé l'idée dans un restaurant)

Un joli petit clown suisse et ma première réalisation en décopatch (avec un groupe de copines), passe temps agréable que je reprendrai cet hiver.

Devant la fenêtre un fauteuil en suédine grise, super confortable et léger comme une plume !!!! et au sol ce tapis rappelant le terrazzo


Sages comme des images trois personnages composant une famille, création d'une artiste espagnole

Au fil de mes trouvailles ce vase medicis se garnit un peu plus chaque mois des fleurs que je déniche, 

Ce lampadaire, acheté il y a bien longtemps, tient toujours la place, j'adore ses tendres coloris et les deux têtes de cygnes, tout à côté "le lapin d'Alice" ramené d'un séjour à Kaysersberg et un oeuf en loupe d'Orme.


L'objet le plus cher à mes yeux, ce présentoir et les pipes de mon grand-père paternel qui portent toujours la marque sur leur embout des mordillements du fumeur dont l'odeur du tabac parfumé chatouille encore le souvenir de mes narines.  Combien de fois n'ai-je pas lu cette inscription ? 
"Ma pipe est ma meilleure amie en laquelle toujours je me confie".

Un sofa deux places en Suédine Cognac foncé, avec des peaux de mouton pour faire plaisir à ma petite Mouchou qui y pétrit de plaisir et évacue ainsi son stress.  Sous la table de la salle à manger, le même tapis qu'au salon....

La salle à manger attenante avec ses armoires aux portes vitrées où j'y ai installé vaisselle, verrerie, couverts, serviettes et autres objets dans un joyeux "désordre ordonné".

Et deux tableaux achetés à des artistes locaux.....

accompagnés de ce beau masque de Venise à la belle dentelle dorée...

Voilà mon univers, celui surtout où j'aime m'isoler pour y lire ou écouter de la musique, la TV se trouve dans un autre salon, de quoi contenter tout le monde.

A pluche !
Siam

















lundi 6 août 2018

Un désastre

Cette fois l'espoir d'un beau jardin s'est envolé.  J'ai beau passer plusieurs heures matinales, pour ne pas dire "dès potron-minet", à arroser comme une malade, la canicule fait son oeuvre et sa toile asphyxiante pompe un peu plus chaque jour la vie du jardin.

Magical Amethist .....


Magical Noblesse...

Mme Emile Mouillère....

Les roses résistent encore mais pour combien de temps ?  Enfin les roses c'est vite dit, le temps de prendre la photo et voilà les belles évanouies et vidées de leur saveur, les rosiers tiennent - pour l'instant - mais je n'ose imaginer la suite.  Il parait que dans quatre jour la pluie viendra, moi je ne crois plus en la rédemption.

 Prosperity

Alcantara
 William Shaekespeare 2000

 Acropolis

 Augusta Luise

 Entente cordiale

 Scepter d'Isles

Young Princess rose

 New Imagine

 Manhattan Blue

Sourire d'orchidée

J'ai coupé toutes les clématites (à l'exception de la Bill Mc Kenzie qui doit bientôt fleurir), enlevé les plantes qui demandaient trop d'eau pour un résultat finalement nul, fini aussi les alchemilles Mollis toutes rabougries, pareil pour les persicarias, quelques rosiers qui n'ont jamais ou peu fleuri et enfin coupé pas mal d'hydrangeas trop importants et remplis de ces cochenilles à qui la chaleur et l'eau d'arrosage donnaient les pleins pouvoir de colonisation des tiges.

 Fini, rasé, foutu....



 Les hellébores se sont évanouies....

 Le tapis d'Alchemille a disparu....

Plusieurs voyages à la déchetterie seront nécessaires !

J'ai créé ce jardin en 2011, c'est la première fois que je ne le reconnais plus.... ce midi il faisait 42°C au soleil, 38° à l'ombre.  La chaleur tue en surface, le manque d'eau parachève l'oeuvre dans le sol.

Une pensée pour ceux qui souffrent et tous les animaux sauvages qui périront par manque de n'avoir pu étancher leur soif, moi j'ouvre simplement le frigo et je ferme les volets, je suis à l'abri, ça fait réfléchir.

A pluche !
Siam

lundi 30 juillet 2018

Quelle sécheresse M'dam !

Décidément question hygrométrie cela ne s'arrange pas en Belgique, j'ai vécu 1976 en me disant que nous avions touché le fond et bien je me trompais car cette année c'est la palme d'or, tout sec, trop soleil, une citerne complètement vide et une Siam qui s'énerve et rêve de pluie et de brouillard.... ce temps estival (pour ne pas dire "rotissoire") joue sur mon moral et je suis de mauvais poil !  Même une visite chez le coiffeur qui m'a remodelé toute le crâne n'arrive pas à masquer mon côté bougon et râleur, j'ai envie de rien et surtout pas de cuisiner !  Bref, le bonheur. qui gâche un peu les vacances.





La déco du salon se termine, je vous donnerai bientôt des photos, en attendant nous profitons du temps sec et sans vent pour recolorer la rampe d'escaliers, j'avais du vert d'eau pour accompagner le mur blanc, voici à présent un vert entre l'émeraude et la malachite bien plus tonique et qui ne passera pas inaperçu !  Je préfère.....



Sinon les rosiers se portent plutôt bien, les nouvelles floraisons ne se font pas attendre.....

 Charles Rennie Mc'Intosh
 Deborah (infatiguable)
 Tranquility (son feuillage est superbe)
 Peach nature
 Burgundy Ice
Munstead wood
Le sublime "Crocus rose"
 Jubilee celebration se perd dans l'hydrangea Rosabel

 Jacques Cartier
 Mary Ann
 Summer Song
 Lady of Shalott
Spirit of Freedom
Buff Beauty

Les hydrangeas ont demandé pas mal d'arrosages et j'ai pu en sauver une bonne partie, toutefois "Vanille-fraise" et "Magical Noblesse" vont quitter le jardin (même avec beaucoup d'eau les fleurs ne tiennent pas sous le soleil), un de mes "Phantom" est radicalement out et j'ai constaté que mes deux "Mme Emile Mouillère" demandaient vraiment trop d'eau (parfois trois fois sur la journée), j'hésite à les supprimer alors je vais retailler dans un premier temps et je verrai ensuite, un gros doute aussi pour "Black Diamonds" qui fleurit moche, moche mais présente un superbe feuillage, un vrai dilemme.

Incredible avec le rosier Charisma

R
Pauvre "Phantom" (l'autre se porte mieux)

Dans le coin ombragé du patio les plantes se portent à ravir, un peu d'eau et beaucoup d'ombre c'est finalement le baume magique pour supporter cette chaleur.

 à droite l'hydrangea "Mme Emile Mouillère" le super soiffard....





Et les plantes d'agrément font ce qu'elles peuvent les pauvres....  j'ai arrosé mais certaines semblent perdues....

 Sedum
 Persicaria Black Field

 Eucomis

 Begonia odorata blanc
autre sedum

Les chats sont de sacrés pantouflards, mangent très peu, boivent souvent mais continuent la chasse la nuit, je retrouve parfois une malheureuse musaraigne dans ce qui reste de pelouse.






Ma petite Mouchou, seule femelle désormais à la maison, m'a flanqué une peur bleue, ses sommeils toujours perturbés par des cris affreux et comme j'avais déjà eu ce problème avec notre Noisette (décédée voilà deux ans) je soupçonnais un problème de thyroïde, mais non cette fois il s'agit de stress et rien d'autre puisqu'elle ne maigrit pas et ne boit pas plus que la normale (Zoé, la chatte de la voisine l'attaque toujours).  Je n'étais toutefois pas tranquille chez la véto et j'ai demandé une prise de sang pour me confirmer que la thyroïde ou le coeur n'étaient pas en cause, non rien de tout cela juste du stress.  Sur les conseils de la véto j'ai installé dans le bureau (au 1er étage) ainsi qu'au living des diffuseurs qui contiennent des phéromones apaisantes pour aider à contrôler les comportements indésirables chez les chats (un diffuseur pour 30m²) mazette cela fonctionne bien cette affaire là, parfait pour 1. les marquages urinaires, 2. les griffades, 3.la mauvaise entente entre plusieurs chats, 4. les déménagements dans une nouvelle maison, 5. les situations stressantes. 

Mouchou a retrouvé sa joie de vivre et elle et moi, le sommeil !


Juillet se termine après demain, que nous réserve Août, mystère....

A pluche !

Siam