samedi 28 novembre 2015

Boscobel et ses gardes du corps

Voici un rosier qui n'est jamais malade et bien florifère.  C'est une production 2012 de David Austin qui a fait un sacré travail pour offrir sur le marché des rosiers "sans soucis".
Son coloris est spécial entre le rose et le saumon avec une fleur en coupe qui tient la route et penche fort peu la tête, bien parfumée de surcroit.  Pour les dimensions disons 100 x 80 cm, idéal pour les petits espaces, bonne tenue en vase.





Son premier soupirant l'enlace dès  le mois de mai, de belles ombellifères d'abord de couleur verte (comme souvent) laisseront place à des fleurs plutôt grisounettes, ensuite blanches qui vont attirer les insectes dès le lever du jour jusqu'au couché.  Voici donc nommé "Selenium Wallichianum" et pour vous renseigner sachez qu'il n'y a qu'un plant que je taille en novembre à ras du sol.




Le deuxième amoureux est le beau "Verbascum Gainsborough", deux plants sont ainsi disposés tout près du rosier.  Ce verbascum (120x30 cm) fleurit dès juin jusque fin septembre, je le coupe ensuite à 20 cm et quelques petites fleurs reviendront l'animer.  C'est un beau jaune pâle et je pense que cette variété est la plus "coriace", celle qui fleurit le plus mieux, le plus meilleur, le plus longtemps (cherchez pas c'est du Belge pur cette phrase).  Seul bémol du Verbascum, si je lis bien les bafouillages des fournisseurs, c'est une durée de vie courte..... cela voudrait il dire que mon bellâtre va me faire le coup du père François après deux ou trois ans de floraison ?  Je n'ai pas assez de retour pour me positionner sur le sujet, j'y reviendrai lorsque j'aurai quelques années de plus sur le paletot.






Le troisième chéri est un rosier..... tout petit encore ici mais il va devenir vraiment spectaculaire.  Voici une production Bentall 1933 (cette dame qui a aussi créé Ballerina, The Fairy, Buff Beauty)  annoncée 150 x 100 cm, très parfumée parait-il, aux petites roses de 4 cm de diamètre, un bel hybride de Moschata qui porte le doux nom de "Autumn Delight" (en fonction des coloris intenses qu'il offre lors de cette saison).  Les boutons sont jaune abricoté, la fleur est jaune pâle ensuite crème.  Tout petit qu'il soit chez moi je constate qu'il est très florifère, il a nécessité beaucoup d'eau cette année pour sa reprise (je l'ai eu vraiment très petit) mais il est bien parti et l'an prochain je vous montrerai des photos "en pied" comme on dit.  Pour l'instant, juste un gros plan.



J'aime beaucoup cet ensemble, je trouve que Boscobel est cent fois mieux mis en valeur, ses prétendants adoucissent le tableau tout en monopolisant l'attention, que dire lorsque Autumn Delight aura pris de la graine .....






A pluche !


Siam

12 commentaires:

  1. Un beau rosier, que j'aurai plaisir à découvrir l'an prochain: il doit arriver cette semaine!
    Sa couleur me fait fondre!
    Jolie présentation, comme d'habitude!
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Que de beauté... ces fleurs de rose sont enchanteresses... ♥

    RépondreSupprimer
  3. Il est bien entouré. Je l'achèterai au printemps prochain normalement, car on en dit que du bien.
    Biz Viviane.

    RépondreSupprimer
  4. comme toujours, très belles plantes, très belles associations, en plus tu es une tentatrice !,je l'ai ajouté sur ma liste .... bises et très bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve ce rosier très beau. J'aime décidément beaucoup les Austin. Tes associations créées sont très réussies.

    RépondreSupprimer
  6. On voit beaucoup ce Boscobel sur les blogs.A force d'en dire du bien, je vais être tentée!!!! Dis donc , ce n'est pas de la bigamie mais de la trigamie que tu incites dans ton jardin !!!! L'association avec le Sélinum est superbe.J'aime beaucoup.Je vais découvrir celui ci ( le Sélinum) l'année prochaine.J'ai réussi des semis mais il n'a pas feuri encore.Alors , suspense!!!! Je viens de lire ton post sur les digitales et je voulais préciser que ma terre calcaire ne les rebute pas.Elles se ressèment librement. J'attendrai ton retout d'expérience sur ce rosier.Quant au Verbascum, je découvre également cette année ( A suivre donc)

    RépondreSupprimer
  7. Les rosiers m'ont toujours étonnée avec leurs boutons de rose qui souvent n'ont pas la même couleur que la fleur à l'épanouissement , surprise surprise ! Ici la petite merveille Autumn Delight , boutons d'un beau jaune doux mignons comme tout , me fait penser à une meringue une fois bien fleurie ! Joli aussi le Verbascum jaune pâle , plante que je n'ai jamais mise au jardin, ne la connaissant pas, mais vu le fleurissement si long et une belle et haute présence au jardin je vais me "pencher" sur les verbascums . Bises et bon week-end

    RépondreSupprimer
  8. Chez moi une bonne partie des rosiers remontent, c'est à ne plus en croire ses yeux ;-)
    Les verbascums disparaissent en règle générale après la floraison d'ailleurs oh combien magnifique, j'ai conservé quelques graines du mien pour faire des semis futurs ;-)
    Ton Selenium Wallichianum est superbe, il me fait penser à l'amni majus du jardin, aérien, joli comme tout en second plan avec les rosiers, une merveille
    bon dimanche et de gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. Un très joli et intéressant article . Ce rosier a tous les atouts. Je n'ai pas encore tenté les rosiers anglais ...je devrais m'y mettre !
    Merci Siam

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout les anglais après 2006, ils sont vraiment très sains.

      Supprimer
  10. De bien jolies associations
    Excellent dimanche

    RépondreSupprimer