mardi 27 mars 2018

Rosier "Crépuscule d'été"


Ainsi que j'ai déjà pu le mentionner dans d'autres articles une jardinerie Delbard est implantée dans ma commune, c'est pratique car nous avons sous la main un endroit où nous pouvons nous approvisionner en terreau, amendements, accessoires divers et plantes et si au début je n'étais pas franchement emballée par leurs offres je constate d'année en année une nette amélioration pour un choix bien plus vaste et surtout des arbustes en bon état sans oublier un accueil impeccable !

Voici quinze jours nous nous y promenions et tout naturellement avons fait "escale" au rayon rosiers, attirée comme une abeille j'aime bien aller fureter, histoire de voir les variétés proposées.  En retrait des autres roses se trouvait un stand avec une vingtaine d'exemplaires de  "Crépuscule d'été", rosiers vigoureux plantés en beaux pots probablement en racines nues directement par la jardinerie.   Sous la protection du vaste hangar ils étaient magnifiques, "bien dodus" comme des dindes de Noël, feuillus comme un arbre, bref de beaux spécimens.  

Ne connaissant pas la rose j'ai fait des recherches sur le web pour ne trouver que cette photo (c'est nouveau ça vient de sortir, comme disait Coluche).   


Mon époux connait mon goût pour les roses oranges et nous sommes tombés sous le charme.... par photo interposée (probablement surexposée pour attirer le client, j'espère qu'en réalité les tons sont un peu plus doux), marier de l'orange à du rose cela m'intrigue parce que ce n'est pas courant.

Je ne voulais pas acheter le rosier avant d'avoir vu la floraison, histoire de m'éviter toute déception,  mais en retournant la semaine dernière j'ai constaté que près de la moitié des rosiers était déjà vendus, à n'y rien comprendre puisque personne ne la connaît....   Et mon époux a choisi un rosier avec de belles branches fortes pour le mettre dans le caddy, "Si tu attends encore il n'y en aura plus...." ah bon !  


Me voici donc avec un beau rosier dont je ne connais que dalle, mais j'ai trouvé ceci sur un site allemand....
"Laissez vous enchanter par son parfum, quand elle s'ouvre complètement son coeur se révèle comme un coucher de soleil scintillant à l'horizon.  Les fleus plates aux pétales multiples dégagent une odeur enivrante d'agrumes et de mangue.  Les ombelles magnifiquement parfumées durent plus de 10 jours.  Elle est forte et extrêmement résistante aux maladies.  L'arbuste offre de belles floraisons jusqu'à la fin de l'automne.  L'abondance des fleurs, l'odeur séduisante et la belle couleur des fleurs font de cette rose une nouvelle star pour les plate-bandes et bordures.  Dimensions 80x60 cm."

Avec sa petite taille je vais l'implanter entre ces rosiers, en bordure du passage justement, il sera donc placé d'ici un mois lorsque les conditions climatiques seront meilleures, en attendant l'arbuste reste en véranda, à l'abri et finalement dans les mêmes conditions qu'il avait en jardinerie.



Inutile de vous dire que j'ai hâte de prendre mes propres photos histoire de découvrir ses vrais coloris (un chouia moins flash ce serait bien).  C'est bien la première fois que je suis embarquée avec un rosier dont je ne connais rien, alors SURPRISE.....


Dans la foulée, j'ai repéré ce beau narcisse "Cassata".....


A pluche !

Siam



vendredi 23 mars 2018

Mon jardin et Drop dead Diva !


Je vous avouerai que j'ai connu des périodes pascales bien plus agréables, qu'est ce qu'il fait froid !!!! 4°C, disons que se tenir au chaud est la meilleure des tactiques car le jardinage ne m'emballe pas pour l'instant.
Juste un pied dehors (enfin deux sinon je risque de me casser la figure) le temps de prendre quelques clichés. 










J'avoue que mon époux a été plus courageux que moi car il a déjà scarifié la pelouse qui en avait grand besoin (si, si entre trois gouttes...), adieu la vilaine mousse qui n'avait d'agréable que sa belle couleur vert pomme; justement cette pelouse attend des journées un peu plus chaudes pour être ressemée par endroits et quelques coups de bêche pour redessiner ses bords en peu "flasques" il faut bien l'avouer.  



Constatation pour me remonter le moral : les tulipes fleuriront bien un jour ainsi que les narcisses. Tout cela pour vous dire que les prémices du printemps sont encore loin de valoir un Oscar !













S'il fait froid dehors, dans ma tête cela bouillonne, le grand bac en bois du patio va déménager au jardin et trois pots inutilisés vont recevoir des petites plantes (je ne sais encore celles que je trouverai en foires), sans oublier le relevé complet de chaque cm² du jardin pour y introduire de belles vivaces et certainement quelques arbustes, c'est fou mais je suis un peu braquée sur les arbustes pour l'instant, cherchant celui qui irait bien ici ou là tout en gardant un développement contrôlable ou contrôlé, du style 100x50 cm ce serait parfait.

Pour changer du jardin parlons émissions de télé...  j'ai l'habitude de regarder les informations, reportages, des Racines et des Ailes, Secrets d'histoire et à l'occasion un bon film (là le tri est très sélectif).  

Depuis quelques temps je regarde une série amusante que vous devez probablement connaître "Drop dead Diva" (traduit en français par "La Diva de l'au-delà", c'est dit plus poétiquement car "Drop dead" signifie en fait "tomber raide mort").  





Malheureusement la série se termine ce jour (AB3), autrement dit j'ai visionné la moitié (de 1à 4) et je peux attendre les calendes grecques pour la suite (5 & 6), heureusement il reste toujours la possibilité d'acheter le coffret, souvent proposé en V.O., que vais-je donc faire l'acheter ou pas ? j'avoue que si je parle anglais en comprendre les termes juridiques (la diva est avocate) est un peu astreignant.....  


Si vous avez suivi cette série quels sont donc vos personnages préférés dans l'histoire (mis à part la diva) ?  : pour moi avant tout Owen (le juge) 



et ensuite Stacy (l'amie de la diva), l'un pour son approche souvent joviale, sa joie de vivre et l'autre pour sa gentillesse et son beau sourire (elle a l'air conne mais ne l'est pas et souvent de bon conseil pour son amie).  



OK c'est un peu nunuche sur les bords mais cela fait parfois du bien de s'évader vers autre chose, un truc totalement improbable et c'est cela qui fait son charme....



A pluche !

Siam

mardi 20 mars 2018

Y a pas le feu au lac !


Il paraît que c'est le printemps, dans la tête peut-être mais guère dans les faits, j'entend juste les chants des oiseaux qui font la cour à leur belle et préparent leur nid, mazette aujourd'hui voilà qu'il neige.





Ah oui quelques fleurs aussi, des téméraires qui bravent le froid et les changements de températures, quant aux autres elles semblent sortir de terre sans se presser, oui le foisonnement du printemps me semble encore bien loin quoique depuis une semaine je perçoive aussi le bourdonnement de quelques abeilles, à moins que ce ne soient des bourdons tout à la jeunesse de leur vie.... 






Les prévisions météo jusque la fin du mois ne sont guère encourageantes, armons nous donc de patience comme les plantes et faisons contre mauvaise fortune bon coeur.

 Les Fritillaires géants s'annoncent

Les rosiers ne semblent pas trop perturbés






Le jardin est en attente de la belle saison, le nettoyage de printemps de la maison a été effectué , mon anniversaire a été joyeusement fêté, notre nouveau salon sera bientôt livré, la T.V. vient de rendre l'âme (vaut mieux elle que moi mais pour sa décharge elle frisait les 30 ans), je ne visionne plus les infos tant les nouvelles sont moches, bref "Y'a pas le feu au Lac...", comme disent les Suisses.



Ils sont de vrais baromètres,
allez une sieste aux endroits les meilleurs de la maison

avec  les pattes bien au chaud sur le radiateur, cela va de soi voyons !


A pluche !

Siam

jeudi 15 mars 2018

Semis (2)


Je suis assez contente du résultat de ces semis qui offrent chaque jour un aspect un peu plus élaboré.



Champions toute catégorie "les gauras", ils ont levé vite (après 4 jours) et ont pris forme plus vite que je ne le pensais, les voici donc déjà rempotés une première fois, chacun dans son petit godet ne demandant qu'à croître, le jardin sera fleuri et je compte bien cette année en garnir aussi une potée.



Pas mal non plus "le lin bleu", dans la même ligne de vitesse que les gauras (après un semis de 6 jours) et puisqu'il faut les planter à 50 cm l'un de l'autre je pourrai couvrir une belle surface.



Le "pavot noir" est bien celui pour lequel je me faisais du souci car les graines datent de 2012 et six ans plus tard, badaboum elles germent !  J'en suis bien heureuse, il y en a tant que je vais pouvoir en donner à mes voisins et ma belle fille mais d'abord attendre qu'ils soient de belle taille avant de les mettre en terre, c'est fragile ces plantes dans leur jeunesse.


Le muflier bordeaux ou Antirrhinum commence à peine, c'est d'ailleurs amusant de constater que les plantes d'un même endroit poussent vite alors que les autres sur le pourtour tardent un peu, je n'ai pas d'explication puisque je tourne les pots régulièrement vers la lumière.  C'est une plante que j'adore car elle fleurit jusqu'aux gelées, à la limite elle pourrait être au rendez vous l'année suivante mais malheureusement dégénérée, il vaut donc mieux en refaire des semis l'année suivante.


A la traîne les deux Nigelles de Damas, je ne m'en soucie pas car je pense qu'elles sont plus tardives....


A la récolte des graines, que je laisse sécher un peu, je les glisse dans un filtre à café (sur lequel sont indiqués variété, coloris et année de récolte) soigneusement agrafé, je les place ensuite dans une boîte en carton fermée (que j'appelle "ma boîte à surprises") et les tiens en réserve dans mon bureau, cela fonctionne fort bien ainsi.

J'espère que chez vous les semis ont été prometteurs, notez que tout n'est pas fini puisque l'ont peut les réaliser pour quelques semaines encore (suivant la variété choisie), dans un mois je sèmerai la Cerinthe Major que j'aime finalement en petits groupes de 8 plants de ci de là près des rosiers (la première année j'en avais planté bien plus ensemble et l'endroit de plantation a littéralement débordé de partout, trop peu c'est pas beau, trop c'est affreux).  La Cerinthe a ceci de bien que l'on peut la semer plusieurs fois pour en avoir toujours de belles au jardin jusqu'aux gelées, j'enlève ce qui ne vas plus et les nouvelles compensent celles parties (à d'autres endroits bien entendu).

Une vague de froid est de nouveau attendue, rebelotte pour les hydrangeas et le camélia qui ont encore été recouverts d'un voile géothermique.

A pluche !

Siam